Hommage aux experts-comptables et à leurs équipes qui sont les soignants de nos entreprises.

A une crise sanitaire majeure succède une crise économique d’une ampleur inégalée depuis 1929.

Nous avons tous (média, politiques, artistes, fonctionnaires, salariés et dirigeants d’entreprises ….) reconnu et salué le dévouement, l’implication, le professionnalisme de tous ces soignants, médecins, infirmières, aides-soignants, ambulanciers. En première ligne, ils se sont totalement mobilisés pour prendre en charge et accompagner les malades du coronavirus.

Nous devons reconnaître le rôle essentiel des experts-comptables dans cette crise économique.

La presse l’a très peu souligné. Elle a surtout évoqué les difficultés des entreprises, le développement spectaculaire du chômage partiel (12 millions de salariés mi-avril), la situation dramatique de nombreux secteurs d’activités tels le tourisme, l’évènementiel, l’automobile, l’aéronautique… Elle a également souligné les différentes aides apportées par l’Etat pour soulager l’économie et venir en aide aux entreprises.

Et pourtant, sans l’aide des experts-comptables, beaucoup d’entreprises fragilisées auraient déjà disparu.

L’expert-comptable est depuis le début de cette crise au chevet de nos entreprises.

Il les écoute, les conseille, les rassure, les ausculte. Il identifie les symptômes, fait le diagnostic, propose et met en œuvre les remèdes et traitements adaptés pour soigner voire sauver l’entreprise. S’il constate que le pronostic vital est engagé, il devient alors urgentiste et met en œuvre une procédure de sauvegarde.

Symptômes : baisse brutale voire totale de l’activité, manque de trésorerie (pour couvrir les échéances sociales et fiscales, pour rembourser les emprunts en cours, pour financer les charges courantes, régler les dettes fournisseurs…), stocks parfois pléthoriques, sureffectif dans cette situation de crise….

Diagnostic : l’entreprise est malade, fragile et n’a pas les ressources pour poursuivre son activité. Si aucune mesure n’est prise rapidement, l’entreprise peut être condamnée à disparaitre.

Remèdes et traitements : renflouer la trésorerie de l’entreprise (négociation avec les banques et le médiateur du crédit pour le prêt garanti par l’état, augmentation de capital…), réduire les charges et les effectifs (activité partielle, négociation avec les fournisseurs, licenciement, dénonciation de certains contrats….), report ou abandon de certains projets, réorganisation et mise en œuvre du télétravail, mise en œuvre des différentes aides apportées par l’Etat ou les collectivités locales.

La guérison nécessitera un fort accompagnement de l’expert-comptable

La gestion de la crise de la Covid 19 a souligné combien on ne pouvait pas rester statique.

Le chef d’entreprise devra à l’avenir être bien accompagné pour anticiper, prévenir tout risque, piloter son entreprise avec précision et vigilance.

Pilotage pointu et réactif. Confrontés aux difficultés d’aujourd’hui et de demain très rapidement, les entrepreneurs ne trouveront leur salut, avec l’aide de leur expert-comptable, que dans un pilotage pointu et réactif. Il s’appuiera sur des indicateurs pertinents, « sur-mesure » actualisés régulièrement pour suivre les évolutions, anticiper les ruptures de tendance, mesurer les performances instantanées de telle activité, traduire les besoins structurels à moyen et long terme.

Un outil agile : C’est une impérieuse nécessité, pour les chefs d’entreprises, grosses ou petites, accompagnés de leur expert-comptable, de mettre en place un outil de tableau de bord qui leur assure une vision adaptée aux changements incessants de leur environnement. Cet outil doit être rapide mais complet, simple mais performant, dans la continuité mais évolutif, fiable sans être rébarbatif, compatible avec le système d’information du cabinet et de l’entreprise.

Conseil et accompagnement : l’expert-comptable s’appuiera sur ces indicateurs pour accompagner l’entreprise et l’aider à rebondir, à se restructurer, à adapter progressivement ses ressources et son organisation à son activité, à développer son CA, à générer le cash-flow nécessaire aux remboursements des emprunts souscrits (PGE), à veiller au respect du budget … En de cas de dérapage, l’entreprise et son expert-comptable, mettront en œuvre des mesures correctives rapides que nécessite l’agilité indispensable dans ce monde concurrentiel, fragile et en perpétuel changement.

Cette crise renforce le rôle de conseil et d’accompagnement de l’expert-comptable pour aider les entreprises à se redresser, à reprendre confiance, à retrouver le chemin de la croissance et de la profitabilité.